Mort d'Hugo Chavez : la fin de 14 ans de "socialisme bolivarien" ?

 |   |  268  mots
Une page qui se tourne en Amérique du Sud.\"Nous avons reçu l\'information la plus éprouvante et la plus tragique que nous puissions annoncer à notre peuple. A 16H25 (21H55 heure française) aujourd\'hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias après avoir combattu durement contre une maladie depuis presque deux ans\", a déclaré le vice-président Nicolas Maduro dans une allocution à la télévision publique. Impérialisme et nationalisationsHugo Chavez, 58 ans, arrivé au pouvoir en 1999 avait fait siens les préceptes du \"socialisme bolivarien\". Sans cesser les livraisons de pétrole aux Etats-Unis, il s\'est fait le héraut de la lutte contre \"l\'impérialisme\" de Washington en Amérique du Sud.Parmi les mesures économiques fortes prises sous sa présidence figure notamment un contrôle du marché des changes, la fixation du prix des aliments de base, et une série de nationalisations.Crainte d\'un coup d\'Etat?Nicolas Maduro, qui assurait le pouvoir depuis la dernière hospitalisation du président réélu en octobre 2012 , a aussitôt annoncé que l\'armée avait été déployé \"pour garantir la paix\". Agé de 50 ans, il devrait être le candidat du parti socialiste au pouvoir pour l\'élection présidentielle anticipée dont l\'organisation doit intervenir dans les 30 jours. Il sera probablement opposé au gouverneur Henrique Capriles, 40 ans, candidat malheureux contre Hugo Chavez en octobre, qui, lui prône le retour à une économie de marché.>> De la tristesse et de l\'espoir dans les réactions à la mort d\'Hugo Chavez  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :