Les indices boursiers australiens près des plus-hauts annuels grâce aux miniers

1 mn

Sur les marchés occidentaux, les banques centrales sont soucieuses de se laisser le temps pour relever leur taux afin de ne pas tuer la reprise dans l'oeuf. En Australie, il n'en est rien. A l'annonce d'un relèvement des taux mardi, les indices boursiers n'ont même pas bougé. L'ASX 200 et 300 ont ainsi conclu, à l'identique, sur une hausse de 0,94 % - le premier ayant touché à cette occasion un plus-haut annuel à 4.953,70 points. A 4.946,40 points, le 300 n'est désormais qu'à quatre malheureux petits points de son dernier plus-haut touché en janvier. A ces niveaux, les marchés australiens sont désormais revenus à leurs niveaux pré-Lehmann.Quoi de plus normal pour des indices dont l'économie est toute dévouée à l'hyper-croissance chinoise - l'Australie étant le deuxième exportateur mondial de minerai de fer. Et ce n'est pas un hasard si sur l'ASX 300, sept des dix meilleures performances reviennent depuis le début de l'année à des valeurs minières. D'autant plus lorsque certaines comme Atlas Iron (+ 46 %) sont en cours de fusion (avec Aurox). D'ailleurs, hors secteur minier, cette thématique est recherchée par les investisseurs. Parmi les meilleures performances de l'ASX 200, des valeurs comme Hills Industries (+ 30 %) et Ramsay Health (+ 30 %), respectivement dans la communication et la santé, sont également impliquées dans des opérations de fusion ou de rachat. Gaël Vaut

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.