Préserver la santé et l'éducation

 |   |  176  mots
L'éducation et la santé représentent 30 % du budget de l'État et il paraît difficile d'éviter que les coupes budgétaires n'affectent ces deux postes budgétaires. Pourtant, pour des raisons électorales, conservateurs et britanniques ont promis de ne pas toucher au budget de la santé (en termes réels), et l'éducation devrait également être épargnée.Pour autant, les années fastes, marquées par une augmentation historique du budget des services publics depuis dix ans, sont bel et bien achevées. Et alors que les besoins dans le domaine de la santé dans un pays vieillissant comme la Grande-Bretagne sont chaque année plus élevés, il va falloir faire plus avec un budget stable.Les conservateurs proposent des réformes très proches de ce que Tony Blair envisageait. Dans la santé, ils souhaitent que le secteur privé puisse fournir des services à l'intérieur du NHS (le service public). Dans l'éducation, leur proposition phare consiste à laisser les parents créer leurs propres écoles, financées par l'État.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :