Vin : succès des ventes sur internet du Château d'Yquem 2012... qui n'existe pas

 |  | 449 mots
Lecture 2 min.
Une commande passée sur Internet dont le délai de livraison laisse à désirer. Jusque là rien d\'anormal. Une situation relativement banale pourrait-on même dire. Sauf quand il s\'agit d\'une commande passée sur le site 1855.com qui se targue de proposer \"le plus grand choix de vins sur Internet\". Un éventail tellement large qu\'il est possible, en effet, d\'acquérir un Chateau d\'Yquem 2012 (propriété de LVMH)... un millésime qui n\'existe pas! C\'est une erreur qui aurait mis le feu aux poudres. Tout est parti d\'un constat évoqué lundi matin sur le forum lapassionduvin.com (LPV): \"1855 propose Yquem 2012 en primeur !\". En effet, le site propose alors des lots de 12 bouteilles pour une expédition en juin 2015 et dont le prix sera \"bientôt disponible\".Mais les commentaires ne sont pas dupes: \"Sidérant !!\", \"bientôt disponible, personne n\'en doute...\", \"Mais comment peuvent-ils faire ça franchement ???\" Et pour cause, le site n\'en est pas à son coup d\'essai. Une avocate confiait fin mars au site du journal Sud Ouest qu\'elle défendait 200 clients se plaignant de commandes non livrées. Hélène Poulou assurait ainsi avoir obtenu gain de cause pour 50 de ces dossiers et être en attente de décision pour les autres. Même l\'acteur Dominique Farrugia s\'est fait avoir, comme il le reconnaissait mardi sur le réseau de microblogging Twitter. @quillou1 @jfarnaud je suis en attente depuis 4 mois d\'une commande et ils ont encaissé l\'argent!#Site1855Escroc— Dominique Farrugia (@farrugiadom) 4 juin 2013     @jfarnaud il faut qu\'on fasse quelque chose contre ce site!!! Trop de négligences et de malfaçons #Site1855Escroc— Dominique Farrugia (@farrugiadom) 4 juin 2013 L\'information est alors aussitôt reprise par le site du quotidien Sud Ouest qui rappelle que le directeur du Château d\'Yquem, Pierre Lurton, avait annoncé en décembre 2012 qu\'il n\'existerait pas de millésime 2012 d\'Yquem. Le directeur avait précisé qu\'il n\'y avait pas non plus eu de millésime 1952, 1972, 1992 \"comme si tous les 20 ans il y avait une malédiction\". Finalement vers 13h, le site 1855.com supprime la page incriminée. L\'un des membres du forum lapassionduvun précise toutefois qu\'il ne s\'agissait pas d\'une \"arnaque\", puisqu\'il n\'était pas possible de commander... Reste que les membres du forum LPV se réjouissent du petit buzz médiatique suscité par l\'affaire, qui n\'aura duré que quelques minutes.  Pour aller plus loin: De plus en plus de châteaux bordelais tombent dans l\'escarcelle chinoiseEt découvrez les grands crus de notre partenaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :