Que change un divorce pour sa déclaration d'impôts  ?

 |   |  315  mots
La détermination de l'impôt sur le revenu prend en compte la situation de famille et le nombre de personnes à charge. Le quotient familial intègre ces notions afin d'aménager la progressivité de l'impôt. Sont considérés comme à charge les enfants mineurs et majeurs rattachés au foyer fiscal, les enfants atteints d'une infirmité, ainsi que les titulaires d'une carte d'invalidité habitant chez le contribuable. Divorcé avec un enfant et en couple recomposé, vous bénéficiez d'une part (la vôtre) à laquelle s'ajoute une demi-part supplémentaire si l'enfant est à votre charge exclusive, ou seulement d'un quart de part s'il est en résidence alternée. En revanche, si vous êtes divorcé et vivant seul, avec la charge exclusive de votre enfant, votre foyer fiscal est alors composé de deux parts. Et, en cas de résidence alternée, votre foyer fiscal ne sera plus que d'une part et demie. Vous devrez faire deux déclarations l'année du divorce : une déclaration commune allant du 1er janvier jusqu'à la date de votre divorce et une déclaration personnelle de la date de votre divorce jusqu'au 31 décembre de l'année.Plafond majoréPrenez garde aux réductions et aux crédits d'impôts car la résidence exclusive ou alternée des enfants a des conséquences. Exemple : la réduction d'impôt accordée au titre des frais de scolarité (études secondaires ou supérieures). Elle est divisée par deux lorsque l'enfant est en résidence alternée. Et le plafond de crédit d'impôt pour l'achat de la résidence principale est majoré de 500 euros par enfant à charge exclusive (250 euros en cas de résidence alternée). Enfin, sachez que l'avantage fiscal lié au quotient familial est limité à 2.301 euros pour chaque demi-part supplémentaire. » nChristophe Chailletdirecteur de l'ingénierie patrimoniale« clients Premier » chez HSBC France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :