La reine doit différer la restauration de ses châteaux

 |   |  128  mots
Prête à partager la cure d'austérité du reste du Royaume-Uni, la reine d'Angleterre a serré sa royale ceinture l'an dernier, son budget ayant été réduit de 7 %, à 38,2 millions de livres (46 millions d'euros), selon les comptes publiés par Buckingham Palace. La reine a gelé les embauches et a réduit ses déplacements.La chef de l'Etat britannique devra continuer à réduire ses dépenses en 2010. La « liste civile », nom du budget alloué par le gouvernement britannique à la reine, restera gelée cette année pour la vingtième consécutive. Elisabeth II devra donc remettre à plus tard la remise en état de ses châteaux, dont les travaux seraient pourtant urgents, selon Alan Reid, le « gardien du porte-monnaie royal » (keeper of the privy purse). E. A.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :