Obamacare : 14 millions d'Américains pauvres laissés sur le carreau ?

 |   |  533  mots
L\'\"Obamacare\" vise à rendre l\'assurance maladie obligatoire pour tout Américain, sous peine d\'amende. Pourtant, des millions de pauvres pourraient se retrouver sans assurance maladie, faute de pouvoir prétendre au Medicaid -  la couverture maladie publique pour les personnes à faible revenu et ressource - dans les États gouvernés par des républicains, indique le New York Times.A chaque Etat ses conditions d\'accès à l\'assurance maladieEn effet, il faut savoir que chaque État définit son propre système de remboursement des soins. Mais pas seulement. Chaque État choisit aussi ses propres conditions d\'admissibilité au programme de couverture santé.Or, en terrain républicain - les Républicains sont farouchement contre l\'\"Obamacare\" -, les autorités refusent d\'étendre la couverture publique Medicaid (le nombre de citoyens éligibles à ce système étant censé augmenter).Dans ces États, la limite du revenu médian pour pouvoir prétendre au programme Medicaid est ainsi de 5.600 dollars par personne et par an, soit un peu moins de la moitié du seuil de pauvreté fédéral. Alors que dans les autres, la limite se situe au-dessus du seuil de pauvreté à environ 12.200 dollars par an.La solution, déménager dans un autre ÉtatNombre de pauvres, dont les revenus se situent juste au-dessus du seuil de pauvreté se verront ainsi refuser l\'accès à la couverture santé publique. A moins de déménager dans un autre État.Ce qui peut sembler absurde, écrit le quotidien américain. A tel point qu\'une cinquantenaire venue habiter chez son frère en Virginie après avoir perdu son emploi a d\'ailleurs confié au New York Times qu\'elle avait d\'abord cru à un problème informatique:\"Comment quelqu\'un qui est dans la pauvreté ne peut être admissible à des subventions ?\"Du coup, elle hésite à retourner vivre dans le Maryland - un État où le Medicaid sera étendu - quitte à habiter dans sa voiture.Les exclus sont surtout des Noirs et des mères célibatairesAu total, 26 États auraient ainsi rejeté l\'expansion du programme Medicaid. Or ces États abritent environ 68% de pauvres, des Noirs non assurés ainsi que des mères célibataires, indique le New York Times. Parmi les exclus du système, on compte environ 435.000 caissières, 341.000 cuisiniers et 253.000 aides infirmières, poursuit le journal. Près de 14 millions d\'Américains vivant dans la pauvreté se retrouveront ainsi sans couverture santé, selon une analyse du Times.Cité par le NYT, le Dr H. Jack Geiger, l\'un des fondateurs du modèle de centre de santé communautaire, pointe ainsi:\"L\'ironie est que ces États qui ont rejeté l\'expansion de Medicaid sont ceux où la concentration de la pauvreté et du manque d\'assurance santé est la plus forte. Ce sont leurs populations qui ont les plus gros soucis et coûts de santé \"Evidemment, ces citoyens n\'auront pas à payer d\'amende pour défaut de couverture santé comme le prévoit la réforme de santé dite \"Obamacare\". C\'eut été un comble. Pour aller plus loin: Etats-Unis: les républicains vont-ils paralyser l\'Etat fédéral ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :