un peu plus de niches fiscales en 2010

1 mn

Alors que les débats reviennent régulièrement sur la suppression des niches fiscales, ces divers moyens dérogatoires de réduire l'impôt, leur coût augmentera en 2010, selon les documents budgétaires. En effet, si la suppression ou la diminution de certaines d'entre elles rapportera au budget 3,48 milliards d'euros, de nouvelles niches apparaissent. La plus importante ? La TVA réduite pour les restaurants (3 milliards d'euros). On peut noter également le remboursement d'une grande partie de la taxe carbone aux transporteurs routiers, pour 414 millions, ou aux agriculteurs (114 millions). Au total, les créations de niches nettes des suppressions coûteront 2,17 milliards d'euros à l'État. À noter que 16 niches fiscales représentent à elles seules un coût de 37,5 milliards pour les finances publiques, sur un total de 75 milliards. La plus coûteuse n'est autre que la TVA réduite pour travaux dans les logements (5,5 milliards), devant le crédit d'impôt recherche (4 milliards) et la prime pour l'emploi (3,2 milliards). A. E.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.