Nouveau coup de pouce

 |   |  213  mots
La loi Lodeom (loi pour le développement économique outre-mer), votée en mai, renforce la protection des investisseurs, souvent de gros contribuables à la recherche de produits à forte défiscalisation. Pour les placements immobiliers et industriels du dispositif Girardin, elle impose plus de transparence et de rigueur comptable dans les investissements dans un cadre aidé par des plans de soutien à l'économie et à la politique du logement. Ce qui n'était vraiment pas un luxe après la crise sociale du début d'année et face à certains abus? qui ont refroidi nombre d'investisseurs. Le dispositif Scellier outre-mer s'accompagne d'un avantage plus fort qu'en métropole, puisque la réduction d'impôt est de 40 % pour les logements acquis ou construits entre 2009 et 2011, et de 35 % pour ceux acquis ou construits entre 2012 et 2017. (Les autres dispositions s'appliquent dans les mêmes conditions qu'en métropole.) Le Scellier outre-mer intermédiaire débouche même sur une réduction d'impôt de 52 %, si vous consentez des plafonds de loyers plus bas à des locataires ayant des ressources plus limitées. Si c'est l'immobilier ultramarin qui vous attire, mieux vaut choisir entre Girardin immobilier ? qui disparaîtra en 2012 ? et Scellier, même si techniquement vous pouvez cumuler les deux sur des opérations différentes. F. P. OUTRE-MER

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :