La BCE prévoit une nouvelle année de récession dans la zone euro en 2013

 |   |  444  mots
Pessimisme à la BCE. L\'institution de Francfort prévoit pour l\'an prochain une contraction de l\'économie de 0,3% dans la zone euro. Jusqu\'au mois de septembre, elle comptait encore sur une croissance de 0,5%. Or, selon l\'office européen des statistiques Eurostat, les 17 membres de l\'Union monétaire sont déjà en récession après un recul de 0,1% du produit intérieur brut au premier trimestre, puis un autre de 0,2% au deuxième. Si les prévisions de la Banque centrale européenne se confirment, il s\'agirait donc d\'une deuxième année de récession pour la zone euro. La BCE, qui réalise ses propres estimations, a d\'ailleurs révisé à la baisse sa prévision pour 2012: le PIB ne se contracterait pas de 0,4% mais de 0,5%.Problèmes de gouvernance et de dette souveraine en zone euroAux yeux de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, ce pessisme est lié \"aux incertitudes quant à la résolution des problèmes de gouvernance et de dette souveraine de la zone euro, aux questions géopolitiques et aux décisions de politique budgétaire aux Etats-Unis\". Pour lui, il s\'agit d\' \"autant d\'éléments susceptibles d\'affecter [...] et de retarder encore la reprise de l\'investissement privé, de l\'emploi et de la consommation\".Draghi appelle à poursuivre la réduction des \"déséquilibres budgétaires\"En conséquence, L\'ancien gouverneur de la Banque d\'Italie à appelé les Etats à poursuivre une politique d\'austérité budgétaire en réduisant \"encore les déséquilibres à la fois structurels et budgétaires et de poursuivre la restructuration du secteur financier\". Les politiques de rigueur pratiquées dans la zone euro pour tenter d\'endiguer la crise de la dette s\'attirent cependant un feu de critiques concernant leurs conséquences négatives sur la croissance et le marché de l\'emploi.Poursuite des opérations de refinancementDu côté des actions de la BCE, il a été décidé que soient poursuivies les \"opérations de refinancement principales (MRO) sous la forme d\'appels d\'offres à taux fixe avec allocation illimitée aussi longtemps que nécessaire et au moins jusqu\'à la fin de la sixième période de reconstitution des réserves, le 9 juillet 2013.\"Retour de la croissance en 2014Toutefois, \"une reprise graduelle devrait débuter plus tard en 2013\", a prédit Mario Draghi. D\'après les analystes de l\'organisme européen, la croissance ne serait de retour dans la zone euro qu\'en 2014. Elle se situerait sur une fourchette de 0,2% à 2,2% de hausse du PIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :