La distribution du crédit pourrait s'effondrer en Europe

La plupart des grandes banques européennes devront attirer plusieurs dizaines de milliards d'euros de dépôts sous peine de devoir considérablement réduire la voilure en termes de crédit.La conclusion est signée de Barclays Capital (BarCap), qui a mesuré l'impact de l'introduction d'une nouvelle règle limitant le ratio dépôt-crédit à 100?% («Loan-to-deposit ratio », LDR), contre une moyenne de 140?% aujourd'hui. Cette mesure, soutenue dans ses grandes lignes par le Comité de Bâle, viserait à renforcer l'assise financière du secteur bancaire. Pour certains établissements de crédit, les conséquences seraient colossales. La plus touchée?? La franco-belge Dexia, qui devrait multiplier par plus de trois le montant de ses dépôts pour afficher un LDR de 100?%. Ou bien diminuer sa distribution de crédit de 69?%? les suisses en conformitéLa danoise Danske Bank serait quant à elle contrainte soit d'augmenter de 123?% ses dépôts, soit de diminuer ses prêts de 55?%. La britannique Lloyds Banking Group, l'italienne Unicredit et l'espagnole Santander seraient également particulièrement affectées. Pour leur part, les françaises BNP Paribas (+?21?% et ??17?%) et Société Généralecute; Générale (+?19?%, ??16?%) s'en sortiraient plutôt bien. Mieux, les grandes banques helvétiques Credit Suisse et UBS seraient d'ores et déjà en conformité avec un LDR de 100?%, d'après les analystes BarCap. « Cela reflète l'énorme travail de réduction du bilan [des deux banques] effectué par le régulateur [fin 2008] », expliquent-ils.En outre, BarCap s'attend à une augmentation de 2?% du ratio de fonds propres durs (Core Tier One) minimum requis par le régulateur. Pour certaines banques, comme les irlandaises, l'impact serait très important, tandis qu'il se révélerait modeste pour d'autres (comme HSBC, BNP Paribas, Société Généralecute; Générale ou UBS). Ainsi, Allied Irish serait contrainte de lever un montant de capital représentant plus de 600?% de sa capitalisation boursière actuelle. Pour BNP Paribas, ce serait 10?%. A. M100?% une proposition de limite du ratio dépôt/crédit dont l'impact a été testé par BarCap.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.