L'essor des eBooks et des tablettes

 |   |  294  mots
Crédités d'estimation de ventes mondiales de l'ordre de 5 millions d'unités cette année, les lecteurs numériques (eReaders pour livres « dématérialisés ») ne seront encore qu'un marché de niche. En revanche, l'étude du cabinet Deloitte estime que les ventes de livres numériques devraient atteindre 100 millions d'exemplaires. « La majorité des livres numériques sera lue sur des PC, des netbooks, des smartphones ou des tablettes, plutôt que sur des e-Readers jugés trop chers et disposant de peu de fonctionnalités », prédit Duncan Stewart, directeur du centre de recherche de Deloitte.La technologie de l'encre électronique utilisée sur l'écran des lecteurs n'est pas encore aboutie. Le temps de rafraîchissement de l'écran est encore trop long, l'affichage en noir et blanc est un handicap, et le prix est trop élevé. Toutes ces contraintes disparaissent avec les nouvelles générations de tablettes Internet, emmenées par la récente présentation de l'iPad d'Apple. Ces terminaux à écran plat tactile connectés à Internet sont à mi-chemin entre le netbook et le smartphone. Elles permettront, bien sûr, de lire des livres numériques mais aussi de consulter la presse avec un confort de lecture que ne proposent pas les liseuses.subventions« Le consommateur de technologie est prêt à embarquer un second terminal mobile en plus de son téléphone », estime Duncan Stewart. L'expert de Deloitte note que le succès de ces tablettes pourrait venir aussi des subventions accordées par les opérateurs télécoms pour l'achat des modèles plus coûteux. Des opérateurs qui devraient préférer la connexion en wi-fi de ces tablettes afin de limiter la demande en capacité sur les réseaux mobiles. L. P.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :