Nouveau retard de six mois pour l'EPR d'Areva

 |   |  161  mots
Serait-ce l'ultime retard du premier réacteur de troisième génération d'Areva ? Le groupe nucléaire français a annoncé lundi s'être engagé à ce que l'EPR qu'il construit en Finlande puisse commencer à être exploité fin 2012, soit avec quelque six mois de délai supplémentaire par rapport au dernier calendrier dévoilé. Le projet, miné par les problèmes techniques et les désaccords avec le client TVO, devait initialement entrer en production en 2009. Dans son communiqué, Areva souligne que les principaux travaux de génie civil sont terminés et que les travaux d'installation des tuyauteries, sources d'importants retards, progressent. Mais la mise en service de l'EPR devrait encore prendre quelques mois supplémentaires et intervenir en 2013, compte tenu notamment du temps nécessaire à son raccordement au réseau, a souligné l'énergéticien TVO. Areva a aussi annoncé lundi avoir finalisé la cession de ses activités Transmission et Distribution à Alstom et Schneider Electric. Olivier Hensge

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :