LE CESE VEUT MIEUX ENCADRER LE TRAVAIL DE NUIT

Près d'un salarié sur cinq travaille habituellement la nuit en France. Et ce phénomène tend à se développer malgré l'adoption de la loi du 9 mai 2001, qui avait notamment pour ambition d'encadrer plus strictement le travail de nuit, indique le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans un récent rapport. Pour réduire l'impact négatif du travail de nuit sur la santé notamment (troubles du sommeil, risques cardio-vasculaires, etc.), le CESE formule une série de recommandations. Il propose notamment de limiter dans le Code du travail le recours au travail de nuit, de créer un repos compensateur minimal légal et d'inscrire dans la loi le principe du retour sur un poste de jour. Il demande également la prise en compte de la pénibilité du travail de nuit dans le droit à la retraite et le développement des modes de garde pour les horaires décalés. I. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.