En plein duel avec le Rafale dans les Emirats, l'Eurofighter marque des points à Barheïn

 |   |  285  mots
Alors que le Rafale de Dassault et l\'Eurofighter Typhoon construit par le consortium qui Eurofighter ( EADS, BAE Systems et Finmeccanica) bataillent pour équiper l\'armée de l\'air des Emirats arabes unis (EAU), Bahreïn envisage d\'acheter des avions de combat Eurofighter Typhoon, a annoncé mercredi le groupe de défense britannique BAE Systems, au lendemain d\'une rencontre entre le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa et David Cameron à Londres. \"Bahreïn a exprimé un intérêt pour le Typhoon et le gouvernement britannique mène des discussions très préliminaires\", a déclaré à l\'AFP une porte-parole de BAE Systems sans préciser sur combien d\'appareils pourrait porter une éventuelle commande.Créer \"un système cohérent de défense\" avec ses voisinsPlus tôt dans la journée, l\'agence de presse nationale du Bahreïn a rapporté que le roi Hamad el-Khalifa, actuellement en visite au Royaume-Uni, avait dit au Premier ministre britannique David Cameron que l\'Etat du Golfe était intéressé par le Typhoon en vue \"de créer un système de défense cohérent entre les nations du Conseil de coopération du Golfe (GCC)\". Le CCG compte six membres: Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, l\'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. L\'Arabie saoudite est déjà équipée d\'Eurofighter Typhoon. Oman avait également commandé douze de ces appareils fin 2012. Cela pourrait être de bon augure pour les efforts commerciaux d\'Eurofighter aux Emirats arabes unis. Outre les Emirats Arabes Unis, le consortium espère également placer des Typhoon au Koweït, au Qatar, en Corée du Sud, en Bulgarie et au Danemark. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :