«Je ne peux pas garantir que les membres du groupe voteront cette réforme. »

STRONG>Le gouvernement accepte de modifier son texte réformant les retraites. Ces concessions vous satisfont-elles ?Notre groupe veut une réforme plus équitable, plus juste et plus solidaire. Nous ne voulons pas être complices de pénalités appliquées aux plus fragiles. Les concessions acquises aujourd'hui sont importantes parce qu'elles vont permettre de préserver leurs droits. Mais il reste encore beaucoup à faire sur des sujets essentiels et qui portent sur le long terme, notamment le remplacement de l'annuité par le système à points.Votre groupe, l'Union centriste, est-il désormais prêt à voter cette réforme ?Je me réjouis que le gouvernement ait repris nos amendements. Le maintien de l'âge de départ à taux plein à 65 ans pour les personnes ayant dû s'arrêter temporairement pour élever un enfant handicapé, ainsi que pour les femmes ayant eu trois enfants, est une avancée. Nous attendons maintenant des réponses satisfaisantes sur nos autres amendements, notamment sur le système par points et la pénibilité. Sans cela, je ne peux pas garantir que les membres du groupe voteront cette réforme.Pensez-vous que ce geste est suffisant pour désarmer l'opposition des organisations syndicales ?L'inquiétude des Français est légitime. Le geste qu'a fait le gouvernement est un signal. Le Parlement doit délibérer sereinement. C'est au gouvernement de négocier avec les syndicats. J'espère que le Sénat sera le lieu pour concilier l'écoute des Français et la nécessité de mener la réforme.Propos recueillis par Anne Eveno

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.