Dans l'attente des résultats d'Alcoa

La Bourse de Paris a repris son souffle hier, au lendemain d'une belle séance de rebond. En l'absence d'indicateurs macroéconomiques majeurs, les marchés se sont montrés attentistes avant le début des publications trimestrielles sur le Dow Jones. Comme d'habitude, le géant de l'aluminium Alcoa ouvrait le bal après la clôture des marchés américains.prises de bénéficesSur le CAC 40, le secteur bancaire a subi des prises de bénéfices après le net rebond de la veille. Société Généralecute; Générale a notamment décroché en fin de séance de 5,94 % à 50,50 euros. Même Crédit Agricolegricole, d'abord porté par l'annonce du plan de restructuration de sa filiale grecque Emporiki, termine dans le rouge (? 0,68 %). De son côté, l'enthousiasme initial suscité par l'introduction en Bourse de sa filiale CFAO, spécialisée dans la distribution en Afrique, n'a pas duré pour PPR (? 1,2 %). À l'inverse, EADS a signé une belle séance (+ 2,3 %), le titre profitant d'arbitrages favorables face à son concurrent américain Boeing. Par ailleurs, selon « Les Échos », la filiale Airbus envisagerait de moderniser ses avions A320 afin de faire face à la concurrence. L'action Carrefour a, elle, réagi à de nouvelles informations du « Monde » sur un retrait des pays émergents. L'action a bondi de plus de 2 % en séance avant de revenir sur ses gains (? 0,13 % à 30,90 euros), le distributeur étant sorti de son silence pour démentir tout retrait des « marchés de croissance ». Blandine Hénault? 0,37 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.