Ces entrepreneurs français qui s'expatrient outre-Atlantique

À l'image de Loïc Le Meur, l'organisateur de la conférence LeWeb, parti à San Francisco il y a trois ans pour développer Seesmic - un logiciel permettant de gérer ses comptes sur différents réseaux sociaux - de nombreux fondateurs français de start-up se sont exilés outre-Atlantique, à New York ou plus souvent dans la Silicon Valley. Des entrepreneurs en série quittent la France, frustrés de voir que tout se passe là-bas, en particulier sur la côte ouest. Un plus grand marchéBeaucoup s'y implantent à la suite d'une levée de fonds. Tous soulignent l'importance de l'écosystème qui permet aux jeunes sociétés de s'épanouir dans un environnement concurrentiel mais fertile, et de lever de l'argent rapidement auprès de capitaux-risqueurs spécialisés. C'est aussi le moyen de déployer un concept sur un marché cinq fois plus grand que la France et en avance sur le plan des usages technologiques. La société VirtuOz, fondée par Alexandre Lebrun, qui conçoit des avatars intelligents pour les sites Web (la Fnac, la SNCF, etc.) a déplacé son siège de Paris à San Francisco en 2009, après avoir levé 11 millions de dollars auprès du fonds californien Mohr Davidow Ventures. De même, Criteo, le spécialiste du « reciblage publicitaire personnalisé » fondé en 2005 par Jean-Baptiste Rudelle, a déménagé à Palo Alto au printemps pour accélérer son développement, juste avant de lever 7 millions de dollars auprès de Bessemer Venture Partners. À New York, nouvelle patrie de start-up dans le vent comme Foursquare, de nombreux entrepreneurs « frenchies » apprécient d'être à quelques heures de Paris. Les frères Mathieu et Romain Nouzareth, fondateurs de WebConcept en 1995, de Boonty en 2001 et de Cafe.com en 2006, ont monté à Big Apple leur quatrième start-up, Fresh Planet, un éditeur de jeux pour réseaux sociaux et iPad. Fabrice Grinda, qui créa le site d'enchères Aucland en 1998, y a lancé OLX, un site d'annonces gratuites, et a investi notamment dans Producteev, un service collaboratif de gestion de tâches en ligne fondé à New York par un autre Français, Ilan Abehassera. Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.