forcing de Betclic sur l'Olympique Lyonnais

 |   |  183  mots
Les joueurs de l'Olympique Lyonnais (OL) porteront-ils les couleurs de Betclic lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions en Allemagne le 21 avril contre le Bayern? « Nous regardons toutes options, y compris juridique », indique le directeur général de Mangas Gaming, Nicolas Béraud. Lors des huitièmes de finale, l'UEFA a refusé ce droit au club contre le match du Real Madrid en Espagne, malgré l'activisme du président Jean-Michel Aulas, qui était allé jusqu'à écrire à Nicolas Sarkozy pour le sensibiliser sur le sujet. Le règlement UEFA n'autorise que les sponsors utilisés dans des compétitions nationales. Et les opérateurs illégaux ont été interdits en France par la Ligue de football en début de saison. Pourtant, l'UEFA a accordé une dérogation à Lyon à quatre reprises cette saison notamment lors de ses face-à-face avec la Fiorentina et Liverpool. Depuis, l'instance européenne est revenue sur cette politique. Cette fois, les parties veulent faire valoir que la loi a été votée. L'OL est censé encaisser 7 millions d'euros par an de cette alliance. S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :