Pierre Moscovici n'exclut pas de nouvelles hausses d'impôts en 2014

 |   |  206  mots
L\'exécutif se prépare-t-il à de nouvelles hausses d\'impôts ? C\'est en tout cas ce qu\'a laissé entendre Pierre Moscovici ce week end, à l\'occasion des Rencontres économiques d\'Aix-en-Provence. Le ministre de l\'Economie a ainsi reconnu que 2014 pourrait être une nouvelle année de progression de la pression fiscale. Tout dépendra « de l\'état de l\'économie française » a-t-il néanmoins précisé.\"En 2014, nous limiterons la hausse des prélèvements obligatoires à 0,3 % du PIB (environ 6 milliards d\'euros, NDLR) et je souhaite que ce soit la dernière année où ils augmenteront\", a déclaré le ministre au Parisien. \"J\'ai exprimé ce souhait, ce n\'est pas par rapport au gouvernement ou à quiconque, c\'est par rapport à l\'état de l\'économie française\", a expliqué à Aix M. Moscovici.Il a rappelé que pour 2014, le projet de budget prévoyait 14 milliards d\'économies dans les dépenses et entre 0,2 et 0,3 % du produit intérieur brut (entre 4 et 6 milliards) d\'augmentation des prélèvements obligatoires. Pour Pierre Moscovici, après 2014, les prélèvements obligatoires pourraient \"connaître une pente qui soit celle de la stabilité, puis de la diminution\". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :