Ni la crise ni la météo n'empêchent les Français de partir en vacances

 |   |  504  mots
Les Français renoncent-ils vraiment aux vacances ? Depuis quelques années déjà que la crise est installée, les sondages s\'appliquent à nous rappeler avant chaque été que les Français partent moins en vacances. Ainsi, alors qu\'en mars les sondages annonçaient qu\'un Français sur deux seulement partirait en vacances cette année, le début de l\'été est plus nuancé. Le retour du beau temps fait progresser les réservations en France et les agences de voyages confirment la nouvelle pratique des réservations de dernière minute. Explications.Moins d\'un Français sur deux envisage de partir en vacancesLes données sont contradictoires : Didier Arino, directeur du cabinet de conseil Protourisme, affirme sur France Info que moins d\'un Français sur deux envisage de partir en vacances cet été. Richard Vainopoulos, président de Tourcom, remarque pourtant que ses agences de voyages ne perdent pas d\'argent. Plusieurs points expliquent cette situation.La réservation de dernière minute ne nous permet plus de nous fier aux sondages de prévisions. Les Français profitent ainsi des bons plans et 25 % des départs en juillet n\'étaient pas encore réservés fin juin. Richard Vainopoulos insiste également sur les coups de cœur et l\'outil internet qui s\'est généralisé favorise les départs sur un coup de tête. Ainsi, 2013 fait état de 3 % de retard sur les réservations face aux années précédentes, mais Didier Arino rappelle qu\'on parlait de 6 % il y a un mois : d\'ici la fin de l\'été, un grand nombre de Français ont encore le temps de se décider. On remarque aussi que les vacances à l\'étranger sont plus planifiées de manière générale, or 70 % des Français restent en France pour leurs vacances.Seuls 7 % des Français sont prêts à faire des économiesL\'étude qu\'Ipsos a réalisée sur les intentions de vacances des Européens pour l\'été 2013 montre que seuls 7 % des Français sont prêts à faire des économies sur leur budget de vacances. Ce budget vacances est entré dans les mœurs, et Ipsos révèle que le budget français moyen prévu pour les vacances n\'a pas baissé depuis l\'an dernier : il serait de 2.140 € en 2013, soit 28 € de plus qu\'en 2012.Les pratiques changent, mais les Français comptent toujours partir en vacances. Ce qui est une bonne nouvelle. Bison futé agitait le drapeau rouge ce week-end avec 231 km de bouchons samedi en milieu de journée. Les Français ont commencé à se diriger vers le Sud, majoritairement, mais aussi vers la Dordogne, le Périgord ou encore la Vallée du Rhône. Il faudra attendre la fin de l\'été avant de conclure sur les vacances des Français, mais une chose est sure, c\'est que la crise donne finalement envie de partir en vacances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :