Deux ans de travail assuré aux chantiers navals de Cherbourg

 |   |  281  mots
Du travail assuré pour près de 420 personnes pendant deux ans, cela valait bien un déplacement ministériel! Jeudi après-midi, le propriétaire libanais des Constructions mécaniques de Normandie (CMN) a officialisé la commande de 30 navires par le Mozambique: 24 chalutiers, trois patrouilleurs de 42 mètres et trois autres de 32 mètres. Lorsqu\'ils seront mis en service, les patrouilleurs auront pour rôle de protéger les chalutiers, au large du Mozambique.A cette occasion, quatre ministres ont fait le déplacement: celui du Redressement Productif Arnaud Montebourg, le ministre délégué au Budget et ancien député-maire de Cherbourg Bernard Cazeneuve et la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq. Côté acheteur, le ministre de l\'Économie de Mozambique Manuel Chang était également présent.\"Il était temps que ce contrat arrive\"Montant total de la commande : 200 millions d\'euros. Une occasion rêvée pour Arnaud Montebourg de faire valoir une nouvelle fois la qualité de la production hexagonale, pour qui cette commande \"c\'est le triomphe du made in Cherbourg et donc du made in France \" !Un beau bol d\'air en tous cas, pour le constructeur naval qui en avait bien besoin. \"Pour les CMN, il était temps que ce contrat arrive. Les chantiers deviennent ainsi les premiers constructeurs de chalutiers en France\", a déclaré Bernard Cazeneuve. \"C\'est une partie d\'un contrat que le groupe Safa a signé avec le Mozambique\", a expliqué Iskandar Safa, le propriétaire de CMN. En effet, la commande au groupe inclut également une trentaine d\'autres bateaux pour les autres chantiers du groupe, situés notamment en Allemagne et à Abou Dabi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :