Commerce extérieur : le Grand large continue d'effrayer les entreprises

 |   |  348  mots
Comme Anne-Marie Idrac avant elle, Nicole Bricq ne compte pas ses efforts et accumule les miles. Sur le site du ministère du Commerce extérieur, une splendide carte permet de suivre la ministre à la trace et de constater qu\'effectivement, le gouvernement multiplie les efforts pour vanter les mérites du made in France en Asie essentiellement, parfois en Afrique, très peu sur les deux continents américains. La préparation du Pacte transatlantique participe de cette même volonté de réorienter les exportations françaises vers le Grand large.Les Douanes ne voient aucun changementEt pourtant, cette stratégie de déplacements tous azimuts que Nicole Bricq avait fustigé lors de son arrive à Bercy, tarde à porter ses fruits. En effet, les statistiques des services des Douanes sont formelles.Depuis un an, les exportations en direction de la zone euro se maintiennent au même niveau, proche de 17 milliards par mois. Proche de 3,5 milliards, elles sont également stables sur les continents américains et en Afrique où elles tutoient les 2,3 milliards chaque mois. En revanche, les exportations en direction de l\'Asie sont plutôt orientées à la baisse, oscillant entre 4,5 et 5 milliards.A titre de comparaison, le PIB de la zone euro reculera de 0,4% cette année et de 1% en 2014 quand l\'activité progressera de 7,6% en 2013 et de 7,3 % en 2014 en Chine et de 3,8% en 2013  et de 5,1% en 2014 en Inde selon les statistiques dévoilées ce mardi par le Fonds monétaire international.Le record de 2011 ne devrait pas être battuDans ce contexte, le maintien à un niveau élevé du déficit commercial ne surprend personne. En août, le déficit commercial s\'est élevé à 4,9 milliards d\'euros selon les Douanes. Sur douze mois, il atteint 60 milliards. Depuis janvier, c\'est un déficit de 40,06 milliards que la France accuse. A ce rythme, si le triste record enregistré en 2011 ne sera vraisemblablement pas  battu - 74 milliards d\'euros -, la « performance » observée en 2012 devrait être dépassée. L\'année dernière, le déficit commercial s\'est élevé à 67,2 milliards d\'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :