Le CAC 40 repasse le cap des 3.800 points

 |   |  267  mots
La Bourse de Paris a maintenu sa progression toute la journée. La tendance a été soutenue par la publication d'un retour aux bénéfices surprise par l'américain Alcoa hier soir, puis par l'ouverture dans le vert de Wall Street. À la clôture, le CAC affiche une hausse de 1,34 % à 3.806,61 points.La séance a donc logiquement mis les valeurs cycliques en vedette. Le secteur automobile a été particulièrement plébiscité : Peugeot termine en tête des hausses du CAC avec un bond de 4,7 %, Renault progresse de près de 4 % et les équipementiers Michelin, Valeo et Faurecia s'octroient respectivement des hausses de 4,4 %, 6,2 % et 7,2 % ! Même scénario pour le reste des valeurs industrielles : le sidérurgiste ArcelorMittal gagne 4,2 %, Alstom 3,3 % et Schneider 2,5 %.L'intégration d'EDF sur la « conviction buy list » de Goldman Sachs a porté le titre (+ 2,8 %). Sur le SBF 120, Arkema s'est pratiquement envolé (+ 8,4 %) après l'initiation de couverture de Cheuvreux à « surperformance ». De même, LVMH (+ 3,9 %) a bénéficié du fort relèvement d'objectif de cours de JP Morgan ce matin. En revanche, cela a pénalisé PPR, victime d'un arbitrage entre les deux valeurs du luxe. Le titre subit le plus fort repli de la journée sur le CAC avec une baisse de 1,7 %.La journée a également été marquée par la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne. Celle-ci a laissé ses taux inchangés, mais elle a fustigé « les mouvements désordonnés des taux de change ». La monnaie européenne est en effet toujours au plus haut face au billet vert, à 1,4808 dollar. Marion Senant+ 1,34 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :