Jack DorseyCofondateur et président du conseil d'administrat...

 |   |  297  mots
Jack DorseyCofondateur et président du conseil d'administration de Twitter.Vous allez présenter au Web09 votre nouvelle start-up. De quoi s'agit-il?? Elle s'appelle Square. Son but est de faciliter l'utilisation des cartes de crédit ou de débit par les consommateurs. Nous avons inventé un ensemble logiciel et matériel pour que les marchands puissent accepter ces cartes de paiement avec un téléphone cellulaire ou un netbook, quelle que soit leur situation géographique. La transaction peut s'effectuer en dix secondes. Nous envoyons une confirmation par e-mail ou par SMS et nous donnons 1 cent à une organisation caritative sur la commission que nous percevons. Nous lançons le service aux États-Unis.Espérez-vous pour Square le même succès que pour Twitter?? Certainement. Au niveau mondial, le marché est énorme. Aux États-Unis, les cartes de paiement remplacent le cash et les chèques. Cependant, les auto-entrepreneurs ne peuvent pas les accepter.Qu'est-ce qui a été le plus surprenant dans Twitter?? L'appropriation par des mouvements sociaux. Lorsque nous avons lancé le service, nous nous sommes aperçus que les gens de San Francisco indiquaient spontanément les tremblements de terre sur Twitter. On a vu le même phénomène pour les attaques terroristes à Mumbai et les manifestations après les élections iraniennes.Que pensez-vous de l'utilisation par les entreprises?? C'est une bonne évolution et cela ne me surprend pas. Les entreprises essayent de trouver les meilleures pratiques de Twitter. Elles utilisent le service pour des promotions et du marketing, mais aussi pour des études de marché en temps réel. Nous allons continuer à innover. Nos utilisateurs aussi, et on trouvera bien un moyen de monétiser le service. Propos recueillis par Pascal Boulard On trouvera bien un moyen de monétiser Twitter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :