Cahuzac : son avocat dément les 15 millions d'euros en Suisse

Toute la vérité, rien que la vérité? Alors que l\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac -mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale- est soupçonné d\'avoir tenté de placer non pas 600.000 euros mais 15 millions d\'euros dans la banque suisse UBS, son avocat genevois dément. \"Tout ça est un non-sens [qui] défie l\'entendement\", a ainsi déclaré Me Didier Bottge. Et de rappeller que le procureur de Genève, Yves Bertossa, avait affirmé que le compte suisse cité ne contenait que 600 000 euros lorsqu\'il a été clôturé.\"Cela n\'aurait aucun sens de ne dire qu\'une partie de la vérité\"La RTS, télévision publique suisse, accusait l\'ancien ministre d\'avoir tenté -en vain- de placer cet argent [...] à Genève en 2009\" avant un transfert vers Singapour. Mais l\'établissement bancaire \"aurait refusé par crainte de complications ultérieures\" en raison de son exposition politique, affirmait la RTS. Sachant qu\'à cette époque, Jérôme Cahuzac était député, président de la commission des finances à l\'Assemblée nationale. Une \"thèse\" jugée peu \"crédible sur le plan du bon sens\" par Jean Veil, l\'avocat français de Jérôme Cahuzac. Selon lui, \"cela n\'aurait aucun sens de ne dire qu\'une partie de la vérité\". En attendant, celui-ci a déclaré que son client avait renoncé à faire des recours. \"Il sait parfaitement que le dossier va être transmis aux juges\", a-t-il conclu. Pour aller plus loin: Matignon somme les ministres et leurs collaborateurs de lever le voile sur leur patrimoine 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.