Un nouveau fonds anticrise

 |   |  339  mots
Qui aurait parié un euro sur l'idée d'un fonds de soutien entre membres de l'eurozone il y a encore un an?? Totalement « contraire au trait頻 mais, plus encore, « à la philosophie de l'Union monétaire », déclaraient, unanimes, juristes et politiques il y a peu encore. Ils avaient raison. L'euro s'est construit sur le dogme du « non-sauvetage » d'un membre du club par les autres, dogme inscrit en lettres d'or dans l'article 125 du traité. Mais la crise pourrait bien avoir rendu possible l'impensable. Le « mécanisme de soutien », qui était en cours de discussions de ces derniers jours, est en fait une boîte à outils. La Commission européenne pourrait d'abord muscler la « facilit頻 destinée à secourir les pays non membres de la zone euro qui connaissent des difficultés pour équilibrer leur balance des paiements. Elle en a déjà fait usage au bénéfice de la Hongrie ou de la Roumanie. Le mécanisme est simple?: la Commission émet des obligations pour prêter aux bénéficiaires, en général conjointement avec le FMI. Plafonné actuellement à 50 milliards d'euros, cet outil serait augmenté de 60 milliards d'euros au bénéfice, cette fois-ci, de l'eurozone. uniquement les SeizeL'autre élément du mécanisme, le plus contesté, consisterait dans un système de garantie de prêts. Les membres de la zone euro accorderaient leur garantie aux dettes des pays en difficulté par le biais, là encore, de la Commission européenne. Ce ne serait plus alors les Vingt-Sept qui agiraient via Bruxelles, mais uniquement les Seize. Londres n'apprécie pas ce système qu'il considère comme un « fonds de sauvetage » faisant doublon avec le FMI.Ces instruments seraient mis en oeuvre sur la base d'un autre article du traité (122) qui envisage « une assistance financière » en cas d'« événements exceptionnels ». « La création de ce fonds de soutien, en quelque sorte, c'est le début d'un minifonds monétaire européen », a estimé dimanche François Baroin, le ministre du Budget sur France 5. E. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :