en brefPékin ne veut pas croire au risque de bulle immobiliè...

 |   |  293  mots
en brefPékin ne veut pas croire au risque de bulle immobilière Les craintes de certains économistes ou investisseurs occidentaux que survienne un effondrement de l'économie chinoise en raison de l'éclatement d'une bulle immobilière relèvent du sensationnel et sont trompeuses, selon un commentaire publié par l'Agence officielle Chine nouvelle. La Chine a maintenu une croissance vigoureuse de son économie cette année et a été le premier des grands pays de la planète à sortir de la crise financière, poursuit l'article signé de Ming Jinwei. S'il est vrai que la hausse des prix des biens immobiliers a représenté une menace pour la stabilité économique, le gouvernement a annoncé des mesures fortes ces dernières semaines afin de refreiner la spéculation, souligne t-il.La Roumanie précise ses mesures d'austéritéLa Roumanie doit réduire les salaires de 25 % et les allocations retraite ou chômage de 15 % cette année afin d'éviter de solliciter un nouveau prêt de 30 milliards de dollars d'euros en 2011, a déclaré le président roumain, Traian Basescu (photo). « Nous devons appliquer ces mesures difficiles pour éviter l'aggravation de nos finances et la dérive de notre pays façon grecque », a t-il précisé. les talibans pakistanais suspectés après l'attentat raté aux états-UnisLes Etats-Unis ont la preuve que les talibans pakistanais sont derrière l'attentat raté commis la semaine dernière à New York, a déclaré dimanche le ministre américain de la Justice, Eric Holder (photo). « Nous avons rassemblé des preuves montrant que les talibans pakistanais étaient derrière l'attentat », à la voiture piégée commis le 1er mai à Times Square, a déclaré le ministre interrogé sur la chaîne de télévision ABC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :