La baisse des taxes rapporte 100 millions au PMU

 |   |  142  mots
Le PMU « a fait carton plein », se réjouit un observateur du monde hippique. L'opérateur des courses a même bénéficié d'une mesure rare en ces temps de crise : une baisse des prélèvements à l'occasion de la nouvelle loi sur les jeux en ligne. Le « bonus fiscal » s'élève à 12 millions d'euros par mois. En 2010, le gain du PMU devrait atteindre une centaine de millions. Certaines voix, au sein des sociétés de courses, demandent la restitution de cette manne alors que de nombreux acteurs de la filière affichent une santé fragile. Mais, selon nos informations, seuls 40 millions seront retournés. Le PMU conservera 60 millions d'euros pour faire face à ses nouveaux développements et à ses efforts de communication dans le cadre de l'ouverture à la concurrence des jeux en ligne. En 2011, le bonus fiscal pourrait monter à 130 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :