Comptoir des Cotonniers veut conquérir le monde

HabillementOuvrir plus de 600 boutiques pour dépasser le milliard d'euros de ventes d'ici à 2020 : tel est l'objectif ambitieux de Comptoir des Cotonniers (225 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 377 boutiques en 2009). Ou plutôt de sa maison mère japonaise Fast Retailing (Uniqlo), qui a racheté cette PME familiale toulousaine pour 240 millions d'euros en 2005. À l'époque, seule une dizaine de magasins existait à l'international. Aujourd'hui, Comptoir des Cotonniers en compte 107 en Europe, 34 au Japon, 4 en Corée et 2 à New York. Un vrai coup d'accélérateur qui a entraîné le changement des équipes de direction (deux anciens du bijoutier Cartier dirigent aujourd'hui) et la restructuration de l'entreprise pour mutualiser les fonctions de support (RH, informatique, finances?) par grandes zones géographiques entre les différentes marques du groupe (Princesse Tam-Tam, Theory). Objectif?: Faire des économies.« entre classique et mode »Cette année, l'enseigne a souffert de la crise, ses ventes baissant de 3 % en France mais progressant dans le reste du monde. Elle s'est mieux défendue pourtant que la plupart de ses concurrentes. « Notre marque répond à l'attente des consommatrices d'un juste ton entre classique et mode », se félicite la directrice générale, Marianne Romestain qui a aussi multiplié les petits hauts plus abordables. Du coup, les ventes globales repartent à + 10 % depuis deux mois sur un marché international encore difficile, avec des pointes à + 15 % et + 60 % au Japon et à New York. C'est donc aux États-Unis et en Asie que vont se poursuivre les ouvertures. La Chine?? « Pas assez mûre », estime la directrice. « Nous faisons l'inverse des groupes de luxe, qui changent de marché au gré des taux de croissance », explique-t-elle. Pas question non plus de monter en gamme. Le prix moyen d'un vêtement reste à 100 euros. Ce qui n'empêche pas l'entreprise de faire une coquette marge nette de 18 % environ. En France, le réseau des 230 magasins est mûr, mais l'entreprise ferme dans les petites rues pour rouvrir dans les plus grandes. Ce jeudi, l'enseigne inaugure sa plus grande boutique (120 m2) sur la place St-Sulpice à Paris. Sophie Lécluse

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.