Nouveau repli à la Bourse de Paris

La séanceLe mouvement de consolidation s'est poursuivi aujourd'hui à la Bourse de Paris. Le marché est longtemps resté hésitant avant de s'inscrire dans le rouge. À la clôture, le CAC 40 recule de 0,74 % à 3.757,39 points. Les investisseurs ont joué la prudence faute d'indicateurs macroéconomiques et dans un contexte d'inquiétudes sur l'économie, liées notamment aux problèmes de dette des États. Après Dubaï, le Portugal et la Grèce, c'est en effet au tour de l'Espagne d'attirer l'attention. L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé à « négative » sa perspective sur la note souveraine du royaume. Ce qui signifie qu'elle pourrait revoir à la baisse la note de l'Espagne si rien n'est fait pour assainir les finances publiques. Mercredi, les regards seront tournés vers les États-Unis, où l'on attend les chiffres du budget pour le mois de novembre.Côté valeurs, Axa (? 4?% à 15,68 euros) a chuté sur des ajustements techniques consécutifs à l'augmentation de capital de 2 milliards d'euros bouclée la semaine dernière. ADP abandonne pour sa part 3 % à 50,25 euros. Comme l'affirmait « La Tribune » aujourd'hui, le gestionnaire des aéroports parisiens a gelé ses tarifs face aux difficultés des compagnies aériennes, l'obligeant à abaisser ses prévisions pour 2010. À l'inverse, Unibail-Rodamco (+ 1 % à 153 euros) a signé une belle séance grâce à un relèvement de l'objectif de cours de JP Morgan. De son côté, Derichebourg bondit de 3 % à 2,88 euros. Si le spécialiste des services aux entreprises et aux collectivités affiche une perte nette et opérationnelle pour son exercice 2008-2009, le marché a néanmoins salué les signes d'amélioration constatés au second semestre. Blandine Hénault

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.