Les entreprises renégocient peu les 35 heures

 |   |  101  mots
Depuis 2002, les 35 heures ont été assouplies à diverses reprises. Parmi les dernières mesures en date figurent la loi Tepa d'août 2007 qui encourage le recours aux « heures sup » et celle d'août 2008, qui permet à une entreprise de fixer son propre contingent d'heures sup. Si Bosch à Vénissieux ou Continental à Clairvoix ont défrayé la chronique, finalement peu d'entreprises ont rénégocié leurs accords. Soit parce qu'elles ne veulent pas remettre en cause la paix sociale, soit parce qu'elles y trouvent leur compte ou soit encore parce que avec la crise, elles ont eu moins recours aux heures sup. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :