Un risque de grève du personnel européen

Les premières auditions des commissaires européens ont failli être repoussées en raison d'une menace de grève des interprètes du Parlement à Strasbourg. Les fonctionnaires européens revendiquent la pleine indexation de leur salaire, qui leur revient de droit mais que leur refusent les États membres en raison du contexte de crise économique. Pour éviter ce mouvement social, le Parlement s'est associé à la décision de la Commission de porter l'affaire devant la Cour de justice. Précision importante : les juges européens sont eux-mêmes concernés par cette hausse de 3,7 % de leur traitement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.