Plus que 3 françaises parmi les 50 banques les plus sûres au monde

 |  | 516 mots
Lecture 2 min.
Michel Lucas n'a pas boudé son plaisir : la nouvelle édition semestrielle du classement des 50 banques les plus sûres au monde, élaboré depuis 1992 par le très sérieux magazine américain Global Finance, est le premier point qu'a abordé le truculent président du groupe Crédit Mutuel, lors de la présentation des résultats annuels de la banque, le 6 mars. Pour la bonne raison que le Crédit Mutuel est l'un des rares établissements bancaires français à figurer encore dans ce « Top 50 », aux côtés de la Banque Postale et de la Caisse des dépôts (CDC), le bras armé financier de l'Etat. « Et encore, peut-on dire que cette dernière est une banque ? », s'interroge Michel Lucas. Qui n'a pas manqué de souligner la sortie de BNP Paribas du classement.La note de BNP Paribas dégradée par S&P Si la banque dirigée par Jean-Laurent Bonnafé ne figure plus au palmarès de Global Finance, c'est en raison de la dégradation de sa note de solvabilité financière par Standard & Poor's (S&P), en octobre dernier. En effet, le classement du magazine américain ne prend pas seulement en compte le montant et la qualité des actifs des banques, mais également les notes de solidité financière qui leur sont attribuées par les agences S&P, Moody's et Fitch. Or, le 25 octobre, S&P avait dégradé la note de BNP Paribas d'un cran, à A+, la forte présence de la banque en France, en Belgique et en Italie la rendant particulièrement vulnérable aux difficultés de la zone euro.La CDC impactée par la perte du triple A de la FranceLe même jour, l'agence de notation avait placé sous perspective négative les notes des cinq autres grandes banques françaises, dont la Banque Postale et le Crédit Mutuel. Ces deux dernières ont respectivement perdu une et deux places dans le classement de Global Finance, se retrouvant en 44ème position pour la première et au 38ème rang pour la seconde. De la même façon, la CDC, encore 6ème en août, a reculé d'un cran dans le palmarès. Pour mémoire, le 19 novembre, Moody's avait retiré son triple A à la France, ce qui avait eu un impact direct sur les entreprises publiques, la note de la CDC étant ramenée de Aaa à Aa1.Trois nouveaux entrantsPour autant, le classement de Global Finance demeure dominé par des banques européennes. Le « Top 10 » comprenant, outre la CDC, quatre Allemandes, trois Néerlandaises, une Suisse et une Luxembourgeoise. Le trio de tête est immuable, emmené par la banque allemande KfW, suivie de la batave Bank Nederlandse Gemeenten et de la suisse Zürcher Kantonalbank. Du côté des petits nouveaux, deux banques de Corée du Sud font leur entrée dans le classement - Korea Finance et Industrial Bank of Korea, qui s'adjugent la 33ème et la 40ème place -, ainsi que la norvégienne DnB, qui arrive en 50ème position.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :