5 milliards d'euros d'économies à trouver en 2014 dans les ministères

 |   |  427  mots
Des économies, encore des économies... le gouvernement prépare le budget de l\'année prochaine et c\'est officiel, Jean-Marc Ayrault demande à ses ministres de trouver 5 milliards d\'euros d\'économies nouvelles à réaliser en 2014 pour tenter de parvenir à l\'objectif d\'un déficit maximum de 3% du Produit intérieur brut (PIB).Le gouvernement espère toujours revenir à un équilibre des comptes publics en 2017. \"Ces économies permettront de garantir le redressement des comptes publics tout en assurant le financement des mesures que nous avons décidées pour renforcer la compétitivité de notre économie, lutter contre le chômage et conforter la solidarité envers les plus démunis\", explique Jean-Marc Ayrault dans un communiqué envoyé vendredi 8 mars.\" Nous nous sommes trop endettés\"Jeudi, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac avait prévenu que ce serait plus que 4 milliards d\'euros et avait expliqué qu\'il s\'agissait d\'un effort \"auquel notre pays ne peut hélas plus se soustraire, tant il est vrai que nous nous sommes trop endettés ces 20-25 dernières années, et surtout ces 10 dernières années: 900 milliards d\'euros de dette de plus depuis 2002, c\'est beaucoup, c\'est trop\".Dans sa lettre aux ministères, Jean-Marc Ayrault souligne sa volonté de ne pas toucher à la masse salariale qui dépend de l\'Etat. Mais, après le gel du point d\'indice des fonctionnaires en 2013, la mesure pourrait bien être reconduite en 2014...  Plus largement, l\'exécutif passe actuellement au crible l\'ensemble des politiques publiques pour définir sur quels postes des économies demeurent réalisables, afin d\'éviter au maximum de rogner sur les aides sociales... ou,  en tous cas, pour essayer de repousser au maximum cette éventualité dans le temps. L\'effort \"ne sera pas assuré par des mesures uniformes, mais reposera sur la mise en œuvre d\'ambitieuses réformes structurelles sur les dépenses de chaque ministère et de ses agences\", assure le Premier ministre dans sa lettre de cadrage budgétaire.Le cap de chaque ministère fixé en juin\"Des échanges auront lieu aux mois de mars et avril\" entre chaque ministre et Bercy\", précise le chef du gouvernement. C\'est ensuite en juin que Jean-Marc Ayrault \"fixera les crédits de chaque ministère pour 2014\" dans des \"lettres-plafond\", qui seront \"présentés au Parlement dans le cadre du débat d\'orientation des finances publiques\". En bref, et ce n\'est pas un scoop, la rigueur va continuer en 2014. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :