Jacquet Metals et IMS vont fusionner

Pouvait-il en être autrement ? Le distributeur d'aciers spéciaux IMS a finalement capitulé face à l'offensive menée recemment par son homologue Jacquet Metals. Ce dernier a effectivement lancé, début février, une OPE (offre publique d'échange) inamicale sur IMS afin de stopper la vente d'un de ses actifs majeurs, l'allemand Stappert. Après une série d'échanges franchement discourtois, portant même le dossier devant les tribunaux, les deux frères ennemis sont finalement tombés d'accord sur un projet de fusion-absorption. augmentation de capital La parité envisagée pour la transaction serait de 20 actions IMS pour 7 actions Jacquet Metals (soit une légère amélioration pour les actionnaires d'IMS par rapport à l'OPE initiale). La fusion serait suivie d'une augmentation de capital d'IMS de 20 millions d'euros garantie à hauteur de 75 % par le holding de tête de Jacquet Metals, JSA. Le nouvel homme fort de ce groupe serait Eric Jacquet qui n'a, certes, pas ménagé ses effort depuis plus d'un an pour en arriver là, grignotant régulièrement le capital de son rival. Le protocole d'accord n'est pas encore signé. Il sera conditionné à l'autorisation de l'AMF de renoncer à l'OPE lancée en février et à l'obtention de garanties bancaires.Vu la configuration actionnariale très dispersée d'IMS, ses dirigeants avaient peu de solutions pour sortir des griffes d'Eric Jacquet. Ils ont donc préféré négocier, obtenant ainsi de meilleures parités d'échanges. En cas de succès de l'opération, le nouveau groupe verra ses positions stratégiques renforcées et sa force de frappe à l'étranger démultipliée. Une perspective plutôt favorable en cette période de restrictions budgétaires dans les entreprises.Pascale Besses-Boumard

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.