Valeo espère charmer la bourse

De la croissance, des technologies sophistiquées à fortes marges et un discours « vert »... Bref, le cocktail gagnant pour séduire la bourse. A l'occasion d'une journée d'investisseurs organisée mercredi à Paris, Jacques Aschenbroich, le directeur général de Valeo, a présenté un plan stratégique visant à augmenter d'un tiers le chiffre d'affaires, à 10 milliards d'euros en 2013, voire 15 milliards en 2020. L'équipementier automobile français espère atteindre une marge opérationnelle de 6 % à 7 % et une rentabilité des capitaux employés de 30 % à l'horizon 2013. Il compte réaliser plus de 60 % des investissements dans les pays émergents. objectifs ambitieuxSur le plan technologique, Valeo propose de se focaliser en particulier sur la réduction des émissions de CO2 à travers des solutions pour abaisser la cylindrée des moteurs thermiques ainsi que pour l'hybridation et l'électrification des véhicules. Il prévoit ainsi de doubler son chiffre d'affaires d'ici à 2013 dans les technologies liées à la réduction des émissions de CO2 à 1 milliard d'euros... ce qui ne représentera toutefois que 10% des volumes. Ces grands plans stratégiques, qui prévoient toujours une belle rentabilité à moyen terme sont à relativiser, même si les investisseurs ont applaudi, faisant grimper le titre de 8,22 % hier. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Valeo annonce des objectifs ambitieux. En attendant, l'équipementier, dont les principaux actionnaires sont le fonds américain Pardus (près de 20 % du capital), le Fonds stratégique d'investissement et la Caisse des dépôts (8,33 % à eux deux), a affiché une perte nette de 153 millions en 2009. Et les experts restent circonspects. Ils jugent le fournisseur insuffisamment rentable d'un point de vue structurel. Valeo apparaît trop concentré sur les marchés matures et disparate dans ses divers métiers, dont les synergies ne sont aujourd'hui guère évidentes... Alain-Gabriel Verdevoye

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.