Bientôt un tiers de femmes au Parlement indien

 |   |  329  mots
La chambre haute du Parlement indien a adopté mardi le principe d'un quota d'un tiers des sièges réservés aux femmes au Parlement national et dans les assemblées des états qui constituent l'Inde. Cette réforme constitutionnelle doit encore être adoptée par les députés, avant d'être ratifiée par au moins la moitié des états. Mais les soutiens dont bénéficie le texte font que le processus devrait aboutir. Le vote de mardi n'a cependant pas été sans anicroche : il a ainsi fallu expulser de force des élus des partis représentant les basses castes, totalement opposés aux quotas de femmes. Le texte a été voté grâce au ralliement autour du parti du Congrès, au pouvoir, des deux principales forces d'opposition, les hindouistes du BJP et les partis de gauche. à l'inverse, le Congrès s'est brouillé dans l'affaire avec plusieurs partis qui le soutenaient au Parlement. Ce qui va le rendre encore plus dépendant des petits partis de la coalition gouvernementale, à la fidélité bien incertaine. La capacité du gouvernement à faire passer des réformes sensibles pourrait en être affectée.long termeMais sur le fond « cette loi est révolutionnaire », commente Balveer Arora, professeur de sciences politiques à l'Université Nehru de Dehli. Même si, comme pour toutes les lois vraiment radicales, son impact ne se fera sentir qu'à long terme : « 15 ou 30 ans, le temps que chaque circonscription ait vu passer une ou deux femmes » (les circonscriptions seront réservées aux femmes à tour de rôle, par tiers, pour des mandats de cinq ans). Balveer Arora souligne deux conséquences de la loi : d'une part « les femmes vont pouvoir faire de vraies carrières politiques ». Et surtout elles pourront faire sentir leur différence : « l'influence des femmes dans le développement est établie par toutes les études locales, qui montrent qu'elle ont des priorités ? santé, éducation ? différentes des hommes ». Patrick de Jacquelot, à New Delh

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :