« Le Grand Chelem ? évidemment qu'on y pense ! »

à l'approche du match contre l'Italie, prévu dimanche à 15h30, Clément Poitrenaud, envisage la fin du Tournoi des Six Nations avec beaucoup d'appétit. Mais pour l'arrière du XV de France, la réception des Transalpins n'est qu'une étape avant de penser au Grand Chelem.Contre l'Italie, vous allez avoir la partie facile...Si on écoute les médias, ce match ne va être qu'une simple formalité. Selon vous, l'Italie va venir à Paris et prendre cinquante points ! Mais dans le groupe, on se méfie de ces Italiens qui réalisent leur meilleur tournoi depuis pas mal d'années. On n'imagine pas leur mettre trente points.A quel type de match vous attendez-vous contre les Transalpins ?Il faudra développer du jeu. C'est une équipe embêtante à manoeuvrer. Ils sont parfaitement en place défensivement. à nous de prendre nos responsabilités. Avec trois victoires dans le Tournoi, pensez-vous d'ores et déjà au Grand Chelem ?Le Grand Chelem ? Evidemment qu'on y pense ! Mais, ça passe par deux victoires contre l'Italie et l'Angleterre. On sait ce qu'il nous reste à faire.... On a la sensation que cette équipe de France a franchi un cap. Partagez-vous cette analyse ?Oui, les résultats le prouvent. Au-delà du Tournoi, on a pu voir des victoires encourageantes. Lors de la tournée d'été, on a vaincu les Blacks en Nouvelle-Zélande. Puis en novembre dernier, il y a eu ce combat contre l'Afrique du Sud avec un match d'une intensité folle. Et enfin, il y a ces trois victoires abouties dans le Tournoi. Je trouve que cette équipe évolue bien.Ce week-end, vous aurez à vos côtés deux ailiers de petites tailles avec Alexis Palisson et Marc Andreu. Cela vous satisfait-il ?Vous savez, j'ai commencé le Tournoi avec deux géants [Fall et Rougerie, Ndlr] et je le termine avec deux petits joueurs qui mesurent 1 m 60. L'écart est assez important. Il va falloir que je règle la mire sur les passes sinon je vais leur envoyer le ballon en pleine tête ! Plus sérieusement, sur les ballons hauts, j'aurai a priori plus de travail. Mais, c'est un peu mon job d'arrière de m'appliquer sur toutes les chandelles. Propos recueillis par RMC Sport ---------------------------------- Alexandre Jaquin Journaliste - RMC Sport 12 rue d'Oradour-sur-Glane 75015 Paris [email protected] +33 (0)6 79 11 40 35 +33 (0)1 71 19 12 46 nonsenit, veros aciliquate magna adit utat, volore corer suscincilit nis num dipis nullan utet iriurem nisim autatue magna conse commy nosto ex enim nim incidunt alisit nisci blamcon sequipsum irillaore facilla orpercilis at lum et luptat volortio od doleniatisi eugait acipit ero elit do do commy nullandre ero euisi.Essenim venim vel do euguercil exercincipis ea facinisl ecte diat dolent praestrud dit ulput nosto dit prat. Ut vero dolore vulla feu feuisim inci esse coreet Clément Poitrenaud, arrière du XV de France afpClément Poitrenaud.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.