Deutsche Börse prêt à agrandir sa corbeille de mariage

Près d'une semaine après avoir vu ses vélléités de rapprochement avec Nyse Euronext contrecarrées par l'arrivée surprise du duo Nasdaq OMX/ICE, Deutsche Börse propose d'élargir son champ d'action. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire suisse NZZ am Sonntag, Reto Francioni, le PDG de l'opérateur boursier allemand a évoqué la possibilité d'associer l'Espagne et la Suisse au projet de fusion. Ces déclarations interviennent alors que, selon des informations du « Wall Street Journal », le conseil d'administration de Nyse-Euronext devait se réunir ce dimanche pour examiner les offres des prétendants de l'opérateur boursier transtlantique. Sachant que, d'après nos informations, une seconde phase de concertation est prévue jeudi prochain. Pour mémoire, l'offre formulée par Nasdaq OMX/ICE valorise Nyse Euronext à 11,3 milliards de dollars, soit 19% de plus que le prix proposé par Deutsche Börse. Elle comprend une partie en numéraire à hauteur de 14,24 dollars par titre, qui représente un tiers du montant total offert. F. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.