Intercontinental Hotels un peu plus optimiste

 |   |  287  mots
Le britannique Intercontinental Hotels Group (IHG), premier groupe hôtelier au monde en capacité avec plus de 656.000 chambres dans 4.503 établissements, affiche pour le premier semestre 2010 un bénéfice d'exploitation de 219 millions de dollars, en hausse de 22 % sur un an, et sensiblement supérieur aux attentes des analystes. Son chiffre d'affaires a progressé de 6 %, à 772 millions de dollars. Surtout, son revenu par chambre, un indicateur clé dans le secteur, s'est sensiblement amélioré, de 3,4 % sur le semestre et même de 7,4 % sur le seul deuxième trimestre.La locomotive chinoiseCe retour à la croissance vient en partie de la Chine où le groupe possède déjà 132 hôtels et où 148 autres sont dans le «pipeline». Le revenu par chambre dans ce pays a grimpé de 29,4 % sur le semestre, grâce notamment à l'Exposition universelle de Shanghai. Si l'Asie présente de belles perspectives, c'est encore en Amérique que IHG réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires (393 millions de dollars sur le semestre, contre 137 millions en Asie-Pacifique) et surtout l'essentiel de son profit opérationnel (179 millions de dollars sur six mois, soit une hausse de 20 % par rapport à la même période de 2009). Le groupe, avec notamment sa marque Holiday Inn, profite de la reprise des voyages d'affaires.Quant à la région Europe-Moyen-Orient, elle affiche des performances mitigées, avec de belles progressions dans certains pays du Vieux Continent (en Allemagne, par exemple, le revenu par chambre a grimpé de 16,5 %), mais des difficultés au Moyen-Orient où le revenu par chambre a chuté de 4,8 %.Pour le reste de l'année, le patron de IHG juge encore l'environnement économique « incertain, avec des fenêtres de réservation très courtes et une visibilité limitée ». O. E.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :