Craintes de nouvelles interventions de la Banque nationale ...

 |   |  278  mots
Craintes de nouvelles interventions de la Banque nationale suisseDepuis la première incursion en solo de la Banque Nationale Suisse (BNS) sur le marché des changes en mars, pour tenter de conjurer la hausse du franc suisse, compromettante pour l'économie de la Confédération, le marché des changes se méfie. Pris à contre-pied à l'époque, il sait désormais que, si le franc suisse se rapproche du seuil de 1,50 pour un euro ou qu'il se renforce face au dollar, la BNS a toutes les chances de sortir de sa réserve et d'intervenir. C'est la menace qui planait hier, lorsque le dollar est tombé à un plancher d'un an face au franc suisse à 1,0430. Les acteurs du marché des changes ont filé doux, se délestant des francs récemment acquis.S&P met en garde sur la détérioration du crédit en PologneL'agence de notation estime que les banques polonaises sont exposées à des risques croissants en matière de crédit. « Si l'on observe la qualité de leurs actifs, la détérioration est claire et rapide », commente une analyste de crédit de S&P. Ce rapport a semé le trouble hier à la Bourse de Varsovie. L'action de la banque Pekao a chuté de 3,6 % dans un marché qui en a perdu 1,6 %.L'Allemagne projette son premier emprunt en dollars depuis 2005Le poids lourd de la zone euro envisage de lancer un emprunt en dollars à 3 ans, dont le montant n'a pas été communiqué, pour diversifier son programme de financement record de 346 milliards d'euros et attirer une nouvelle catégorie d'investisseurs. L'Allemagne n'a emprunté qu'une seule fois en dollars, il y a quatre ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :