La dette grecque atteint 300 milliards d'euros

 |   |  103  mots
En annonçant jeudi devant les députés du Parlement grec que la dette publique du pays s'élevait à 300 milliards d'euros, le vice-ministre des Finances, Philippos Sahinidis, a fourni un élément supplémentaire sur la situation dégradée des finances publiques du pays. Au nom de l'unité nationale, le Premier ministre, Georges Papandréou, a convoqué l'ensemble des responsables des partis politiques pour soutenir un plan de lutte contre la corruption et la fraude fiscale. Quant à l'Union européenne, nombre de responsables ont réitéré leur soutien à Athènes au nom de la solidarité dans la zone euro. Page 8

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :