Audi, BMW et Mercedes poursuivent leur insolente ascension

 |   |  409  mots
Ca finit par être agaçant, ce succès persistant de l\'industrie auto allemande. Audi, marque haut de gamme de Volkswagen, a ainsi annoncé ce lundi des ventes encore en hausse de 10,9% en novembre, et de 12,7% à 1,34 million sur onze mois. La  firme aux quatre anneaux a vendu davantage sur onze mois que sur toute l\'année 2011. En Europe, les ventes d\'Audi sont en léger recul de 1,9% en novembre, avec une baisse particulièrement marquée en France (-11%) et en Italie (-18,9%). Cependant, les ventes ont progressé en Grande-Bretagne (+7,7%). En revanche, Audi poursuit sa croissance en Chine, son principal marché. Il y a enregistré une progression de +25,9% à 37.600 voitures vendues. Sur onze mois, la hausse de ses ventes en Chine est encore plus nette, à +30,7% et 370.559 voitures. Aux Etats-Unis, les volumes de la marque d\'Ingolstadt ont progressé de 24,4% le mois dernier.BMW vers une année recordVendredi dernier, c\'était BMW qui avait annoncé des ventes en augmentation de 23% en novembre (avec les marques Mini et Rolls Royce) et de 10% sur onze mois à 1,66 million. En Europe, le groupe bavarois a même réussi à accroître encore ses ventes de 9,9 % en novembre. En Asie, il a carrément bondi de 48,9 % le mois dernier, dont +62,3 % sur la seule Chine. Aux États-Unis, il a grimpé de 38,8 %. BMW s\'achemine vers une nouvelle année historique. L\'autre constructeur automobile allemand de haut de gamme, Daimler, a enregistré quant à lui une hausse de 5,7% de ses  voitures Mercedes-Benz, un record pour un mois de novembre.  Sur les onze premiers mois de l\'année, ses ventes ont grimpé de 4,9% à 1,29 million d\'unités (avec Smart). Les livraisons ont augmenté de 3% en Europe de l\'ouest (Allemagne comprise) grâce à l\'apport des nouvelles \"petites\" Classe A et B.Valeur refugeLe haut de gamme allemand joue sur son image de technologie avancée, de hautes performances, de qualité, de raffinement et d\'élégance. Valeur refuge en période de crise, le luxe automobile prend des parts de marché dans les pays émergents qui, eux, poursuivent leur croissance. Posséder une belle allemande reste en Europe occidentale ou centrale, en Chine, en Russie, le symbole de la réussite sociale. Mais les constructeurs germaniques ont su aussi s\'adapter aux pressions contraignantes sur le Vieux Continent en termes de consommations et de C02, avec des petits modèles et des moteurs efficaces, comme la technologie \"Efficient Dynamics\" chez BMW.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :