L'hommage à Philippe Séguin

 |   |  95  mots
Nicolas Sarkozy a prononcé lundi aux Invalides l'éloge funèbre de son « ami » Philippe Séguin, estimant que le président de la Cour des comptes, décédé jeudi à 66 ans, avait « aimé la France avec passion ». « Tu vas nous manquer, mais le petit enfant meurtri de Tunis continuera longtemps encore à parler à chacun de nous de son père héroïque, de sa mère institutrice, de son devoir d'orgueil, de la France, de la République et de ce que nous leur devons », a dit le chef de l'État. H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :