Prises de bénéfice sur Bureau Veritas

En droite ligne avec sa politique de croissance externe, Bureau Veritas a fait trois nouvelles emplettes. Intervenant six mois après la plus grosse acquisition de son histoire (rachat du britannique Inspectorate), la nouvelle a été froidement accueillie par le marché. Le titre s'est en effet replié de 0,84 % ce mardi.Comme il l'avait annoncé début novembre 2010, lors de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, le numéro deux mondial de l'inspection et de la certification continue sa politique d'investissements. Le groupe, dont le capital est détenu à 51,59 % par Wendel, vient de jeter son dévolu sur trois sociétés : le brésilien AutoReg (leader de l'expertise technique des véhicules accidentés), le chinois NS Technology (spécialisé dans la certification d'équipements électriques et électroniques) et la branche nucléaire du français Thémis Ingénierie.Valorisation en questionSelon le groupe, ces opérations viennent renforcer sa présence sur des marchés « à forte croissance ». Sans pour autant préciser le montant des transactions, Bureau Veritas indique que le chiffre d'affaires cumulé des trois entités avoisine les 30 millions d'euros. La somme est certes symbolique par rapport aux 2,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires escomptés par le consensus Bloomberg en 2010. Mais il s'agit là d'un pretexte à des prises de bénéfice alors que se pose la question de la valorisation de la société. Le titre, qui a atteint un pic historique de 59 euros le 12 décembre dernier, s'est envolé de 55,8 % en 2010 après un bond de 26,7 % en 2009. Or, aujourd'hui, l'action se paie 16,7 fois les bénéfices estimés par le consensus Bloomberg pour 2011, et cela, alors que le Bureau Veritas n'a pas encore fini de digérer Inspectorate acheté en juin dernier pour 540 millions d'euros (environ 11 % de sa capitalisation boursière). - 0,84 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.