Jérôme Cahuzac raconte sa "fuite"

L\'ancien ministre déchu raconte son exil. Jérôme Cahuzac s\'est exprimé dans la presse, via un entretien à la Dépêche du Midi daté de ce jeudi. Il y donne des détails sur sa nouvelle vie, visiblement tourmentée. \"Je déménage tous les deux jours pour fuir la pression\", confie-t-il. Il indique avoir passé deux jours en Normandie, puis en Bretagne, avoir ensuite passé la semaine à Gujan-Mestras, près du bassin d\'Arcachon.Un retour à l\'Assemblée toujours en suspensIl laisse en outre planer le doute sur son intention de retourner à l\'Assemblée nationale. Son suppléant, Jean-Claude Gouget, l\'élu du Lot-et-Garonne avait indiqué que Jérôme Cahuzac envisageait de retrouver les bancs de l\'Assemblée. Une éventualité que le président de la République lui même à jugée \"inconcevable\" lors de sa conférence de presse de mercredi. L\'élu a jusqu\'au 19 avril pour se décider.\"Mensonges\" sur les 3% de déficits?C\'est la première fois que l\'ancien ministre du Budget s\'exprime officiellement depuis ses aveux. Quelques commentaires de sa part avaient toutefois filtré, notamment dans le Canard Enchaîné qui rapportait dans son numéro du 10 avril qu\'il tempêtait sur la  façon dont ses mensonges avaient été jugés. \"On me dit que j\'ai menti sur ma situation personnelle. Cela veut dire quoi ? Qu\'il y aurait des mensonges indignes et d\'autres qui seraient dignes ? Quand on ment sur ordre, et pour des raisons politiques, à l\'Assemblée, est-ce digne ? A ce compte-là, j\'ai menti devant l\'Assemblée, sur la possibilité de réaliser 3% de déficit en 2013\", se serait-il exclamé.Reyl dément un transfert de 15 millionsPar ailleurs, François Reyl, directeur général de la banque Reyl et Cie, a démenti que son établissement ait eu à traiter une transaction de 15 millions d\'euros pour le compte de Jérôme Cahuzac, aujourd\'hui mis en examen pour \"blanchiment de fraude fiscale\". \"A aucun moment nous n\'avons eu connaissance de ces 15 millions. Nous ne savons rien de leur existence et, s\'ils existent, ils n\'ont en aucune façon été présentés à la banque Reyl\", a-t-il déclaré au quotidien économique suisse Agefi daté de jeudi. La télévision suisse RTS avait affirmé que avait tenté de transferer 15 millions d\'euros en 2009 dans une autre banque non idéntifée qui avait refusé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.