En bref

 |   |  276  mots
STRONG>La commission des sanctions de l'AMF prononce de lourdes amendes à l'encontre de Crédit Agricolegricole CIB et NatixisLes deux banques ont reçu un avertissement et une sanction pécuniaire de, respectivement, 400.000 et 500.000 euros pour non-respect des prescriptions du règlement général en matière de sondage de marché lors d'une émission obligataire de Danone en novembre 2008. C'est moins que les 600.000 euros réclamés par le représentant du Collège de l'AMF le 17 mars dernier (lire « La Tribune » du 18 mars). Natixis étudie l'opportunité de faire appel de cette décision. Crédit Agricolegricole CIB a « pris acte de la décision qui est en cours d'analyse ». « Nous déterminerons notre position quant à un appel éventuel une fois cette analyse achevée », ajoute la banque. En revanche, la commission a mis hors de cause le gérant de La Banque Postale AM.Icesave : Bruxelles espère une solution rapide malgré le « non » islandaisLa Commission européenne a déclaré lundi qu'elle espérait qu'une solution rapide serait trouvée dans l'affaire « Icesave », du nom de la banque islandaise dont la faillite avait touché en 2008 près de 340.000 épargnants britanniques et néerlandais. Le 9 avril, près de 60 % des électeurs islandais ont rejeté un accord prévoyant le remboursement par l'Islande d'une dette de 3,9 milliards d'euros au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.UBS condamné à verser 10,75 millions de dollars pour avoir mal informé ses clientsL'une des autorités américaines de régulation financière, la FINRA, a condamné la banque suisse UBS à verser 10,75 millions de dollars (7,45 millions d'euros), dont 2,5 millions d'amende, pour avoir mal informé des clients sur des produits liés à Lehman Brothers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :