Deutsche Börse reste confiant

Deutsche Börse n'entend pas changer de cap. Renforcé dans sa stratégie par la décision du conseil d'administration de Nyse-Euronext, l'opérateur allemand devrait déposer dès ce mardi auprès de la BaFin, le gendarme financier allemand, une « offre informelle », premier pas des démarches légales pour parvenir à la fusion entre les deux groupes à la fin de l'année. Le calendrier n'a donc pas bougé et Deutsche Börse n'entend pas modifier son offre. « Nyse-Euronext n'est pas à vendre mais a choisi de fusionner avec Deutsche Börse pour créer de la valeur : c'est la raison pour laquelle le groupe allemand ne considère pas avoir à bouger pour le moment », souligne une autre source. À Francfort, on estime que l'offre concurrente devra encore beaucoup s'améliorer et se clarifier pour représenter un danger. L'offre de Nasdaq et ICE n'a même pas, selon ces sources, donné plus de poids au groupe américain dans les négociations concernant la future entité : « Il règne un esprit de coopération et l'un des rares détails sur lesquels il n'y a pas encore d'accord est le nom de la future entité ». R.G., à Francfort

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.