62% d'Américains approuvent l'espionnage "anti-terrorisme" par la NSA

 |   |  366  mots
Qui l\'eût cru ? Une majorité d\'Américains se sont montrés favorables au programme d\'espionnage entre la NSA et le FBI au profit du gouvernement. Selon une enquête de l\'institut Pew, 56% des Américains ont déclaré le programme de surveillance de la NSA comme étant un moyen « acceptable » pour le gouvernement de lutter contre le terrorisme. 62% de la population a également déclaré qu\'enquêter sur d\'éventuelles attaques terroristes était plus important que de ne pas s\'immiscer dans la vie privée des personnes. Seulement 34% disent qu\'il est plus important pour le gouvernement de ne pas empiéter sur la vie privée, même si cela limite sa capacité d\'enquêter.Les jeunes plus méfiants à l\'égard de leur vie privéeParmi les 62% de personnes favorables à la surveillance du gouvernement, on dénombre 68% de personnes âgées de 65 ans et plus, 63% entre 30 et 49, et seulement 51% entre 18 et 29 ans. Les jeunes semblent être plus méfiants face au respect de leur vie privée. 51% des 18-29 ans interrogés se sont montrés défavorables à la possibilité que le gouvernement puisse avoir accès aux emails pour prévenir d\'une possible attaque terroriste, et 45% se montrent opposés aux écoutes téléphoniques.Parmi les personnes interrogées et déclarant suivre la presse « de très près », 31% considèrent le respect de la vie privée comme prioritaire, contre 21% pour la prévention du terrorisme.Jeudi dernier, le Guardian et le Washington Post révélaient l\'existence d\'un programme américain d\'espionnage. Baptisé Prism, ce programme se charge de surveiller les citoyens en collectant leurs écoutes téléphoniques, mails, données personnelles... Neufs entreprises, dont Facebook, Skype, Google, Microsoft ou encore Apple y ont collaboré.Barack Obama s\'est exprimé le lendemain de l\'affaire, défendant son choix concernant la politique de surveillance anti-terroriste de l\'administration américaine. >> Pour aller plus loin : Espionnage \"anti-terroriste\" : qui est Edward Snowden, l\'homme qui a \"tout sacrifié\" pour ses convictions ?Surveillance électronique : pourquoi les géants du numérique ne sont plus très nets 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :